news

Tortures chinoises

La semaine dernière, Thom Yorke et Nigel Godrich vous rendaient impatients d’entendre dans de meilleures conditions les nouvelles chansons d’Atoms for Peace en faisant passer un mauvais quart d’heure à vos oreilles. Maintenant, c’est Flying Lotus qui réinvente la torture chinoise en soumettant à vos appendices auditifs  des extraits tellement rapides des morceaux de son album que,  pour repérer la voix de Thom Yorke sur Electric Candyman, il ne faut pas cesser de se pincer pour être sûr d’être bien réveillé au bon moment : voici une nouvelle stratégie commerciale qui consiste à vous faire languir devant….2 secondes d’extraits !

http://vimeo.com/49443519

Jonny Greenwood nous fait tressaillir en se demandant si, finalement, il a encore envie de jouer de la guitare, dans cet extrait d’interview donnée sur NPR à propos de son dernier opus : la bande-son toute en cordes de “the Master”. Vous pouvez lire la transcription sous la vidéo : jouer de la guitare, c’est vieux jeu…enfin, jouer dans un orchestre aussi, j’hésite et je ne me décide pas encore…

http://www.youtube.com/watch?v=Y6h6…

La même radio new yorkaise nous a fait miroiter cette semaine une loooongue interview de Thom Yorke, Nigel Godrich et Joey Waronker ,qui auraient de noooombreux morceaux prêts à sortir sous la forme d’un album d’Atoms for Peace….mais finalement, cette interview ne sera diffusée que lors de la sortie de l’album, c’est à dire en 2013!

Assez, pitié ! on capitule ! On achètera tout ce que vous voudrez sans barguigner, c’est trop atroce !

Previous post

Sweetness of Freddie

Next post

Le light show est reconstruit

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.