presse

Review des maxis No Surprises

1998, Rock&Folk

 

 

Mais qu’importe, on continue : ce "No Surprises" de Radiohead ne respire certes pas encore les matins frais façon facteur Ricoré, mais sort peu à peu son géniteur principal de l’abîme profond dans lequel il est tombé petit (et moche). Une élodie à vous rassurer un pavillon de psychiatrie entier, de la soie et du sucre, le repose, enfin. Manque de bol, ils n’ont pu s’empêcher de se lâcher copieusement sur les quatre titres inédits cachés sur deux versions du single (3airbag" et "Lucky" en live, furibard "Palo Alto", aérien "How I Made My Millions"). Verdict : ces gens-là ne sont pas encore aptes à sortir et affronter la vraie vie. Laissez les s’exprimer encore un peu avant le Gardenal.

Previous post

Dogwander

Next post

Cinq garçons dans le vent

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.