news

Remember Glastonbury “secret gig”?

Puisque c’est le week end Glasto, voici une interview de Clive Deamer où il raconte entre autre son “audition” lors du “secret gig” de 2011 (c’est entre 39:45 et 45′):

Clive raconte comment, alors qu’il était sans travail et se posait quelques questions sur la suite de sa carrière, Phil Selway lui téléphona pour lui exposer le dilemme de “Bloom”: comment jouer live et sans machine ce morceau? Clive vint au studio avec son kit personnel et…surprise, un kit identique était déjà installé: Phil avait fait la même analyse de la situation! Ils travaillèrent une semaine pour mettre en place le morceau et, à la fin de la semaine, Thom et les autres passèrent la tête dans l’ouverture de la porte pour approuver. L’objectif était alors seulement de faire un enregistrement à sortir en DVD, “From the basement”. Puis, soudain, Clive fut appelé pour faire un live secret à Glastonbury: arrivant sur le parking avec son matériel, aussitôt il fut assailli par des gens qui ne l’avaient pas du tout reconnu et qui s’enquéraient de savoir où allait se passer le concert “secret” de Radiohead! Bien sûr il faisait un temps de chien, mais, quand il s’installa sur la scène, au moment où il enlevait les sacs en plastique qui avaient protégé ses chaussures à travers les sentiers boueux de Glasto, il pensa en lui-même: “c’est une audition, si je ne conviens pas aujourd’hui, c’est fini”…et le fait est qu’ils jouèrent ce soir-là des morceaux divers dont le risqué “15 step”, morceau coton à poser, même pour un expert comme Clive Deamer. La suite pour lui, c’est le grand privilège d’avoir fait cette immense tournée avec Radiohead, dont il était fan bien sûr bien avant cette expérience mais qui reste un sommet de sa carrière très éclectique.

 

Les amoureux des guitares ne manqueront pas ce reportage sur le pedal board d’Ed O’Brien, construit par Daniel Stemhardt, de l’entreprise Gigrig: https://www.youtube.com/watch?v=5fifLofyLIc

Ok, les commentaires d’Ed se limitent à “yeah” et il ne se précipite pas pour lui arracher la guitare des mains, mais il a l’air vraiment content et voilà qu’il a tout pour convaincre Thom que c’est l’heure du grand retour des guitares sur le LP9!

Previous post

Colin Greenwood passe un cap et Phil Selway rencontre Ghostpoet

Next post

Open'er Festival: Jonny en Pologne et Thom sur Apple Music

1 Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.