news

Radiohead et l’Amérique

La semaine dernière, David Cameron a effectué une visite à Washington pour essayer de détendre un peu l'atmostphère (BP ça veut dire quoi déjà?): sans doute pour montrer que tout conservateur qu'il est, il ne faut pas le confondre avec les carpettes à Bush des gouvernements précédents, il a offert en cadeau à Barack Obama…un mug avec l'Union Jack? une apple pie à la cannelle? Non, un CD de Radiohead et un de Lily Allen!

On ne sait pas s'il s'agit de Hail to the Thief et de It's not me, it's you ("Fuck you" était spécialement destiné à George W)…mais ça, c'est de la communication politique

Par ailleurs, vous pouvez entendre ici

http://www.livestream.com/aplive?utm_source=lsplayer&utm_medium=ui-content&utm_campaign=aplive&utm_content=aplive

une interview de Phil Selway dans laquelle il annonce son intention de faire des concerts aux Etats-Unis (y manquait plus que ça!)…il affirme avoir écrit au moins 16 titres et avoir donc la matière pour un 2ème album! Il dit même que Glen Kotche, qui assure la partie de percussion sur Familial, lui a donné des idées pour sa propre pratique. Et quand le journaliste le questionne justement sur son  style de batteur, il répond qu'il n'en a pas consciemment, et qu'à part avoir modifié les rythmes de "Morning Bell" et de "Pyramid Song", son apport n'est pas très conscient: "Thom commence et j'essaie de suivre!"

Enfin, "4 Minute Warning" est utilisé dans un documentaire de la HBO intitulé Gasland qui dépeint les catastrophes produites par les compagnies de gaz américaines (et bientôt européennes) qui ont obtenu, grâce à Dick Cheney et sa société Halliburton, l'autorisation de forer, avec des moyens chimiques inégalés (ça s'appelle du fracking drilling), à travers les nappes phréatiques jusqu'ici protégées par une loi spéciale (le clean water act): et c'est ainsi qu'un brave habitant du New Jersey a carrément mis le feu à son évier en tournant le robinet d'eau!

On n'est pas loin de la fin en effet…

Previous post

Mars

Next post

De bons sentiments...il en faut

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.