news

Phil Q&A Entertainment weekly

Entertainment Weekly a interviewé Phil à New York en ne faisant pas semblant d'être intéressé par son album, du coup on  apprend quelques détails supplémentaires résumés ci-après:

Il avait commencé à enregistrer des démos avec Ian Davenport (son producteur) avant le projet 7Worlds Collide, en particulier "Broken Promises" et "The Witching HOur", mais il n'a fait écouter aucun titre à ses collègues de Radiohead. Les autres savaient qu'il le faisait mais il a attendu d'avoir terminé pour leur envoyer une copie il y a deux mois. Le projet a duré deux ans, pendant les pauses RH mais il écrivait des textes en tournée aussi.

Il jouait de la guitare et il chantait avant mais quand Rh a commencé, il s'est concentré uniquement sur la batterie. Il a bien apprécié justement de pouvoir jouer de plusieurs instruments sur son album, avant de se fixer finalement avec une sorte de groupe: Lisa Germano, Sebastian Steinber, Glenn Kotche et Pat Sansone. Il a enregistré dans le studio de Radiohead à Oxford en septembre dernier et autour d'avril-mai cette année pour finir.

Ceux qui l'ont inspiré: Lisa Germano, Juana Molina, Will Oldham, le travail solo de Beth Gibbons. Il a voulu faire un album intimiste et chaleureux.

Interrogé sur l'interaction que son travail personnel pouvait avoir sur les séances d'enregistrement avec Radiohead, il répond qu'il pense qu'il a maintenant acquis la capacité de passer de l'un à l'autre avec grand profit. Cela lui a permis d'écouter d'une oreille neuve ce qui se passait avec Radiohead. Développer un autre côté de sa personnalité lui a fait apprécier de retourner au travail avec RH.

Il a le sentiment de mettre en jeu sa réputation aussi, parce qu'il est plus exposé qu'en partageant tout à cinq, d'autant que pour les paroles, c'est surtout la voix de Thom qui prime. Mais il se sent assez sûr de lui pour vouloir être écouté pleinement. Il pense même qu'il en fera un autre. Mais sa priorité reste Radiohead, et que cela continue le plus longtemps possible comme ça.

Le journaliste lui demande aussi s'il a eu l'occasion de voir Atoms for Peace, et Phil répond qu'il faisait sa propre tournée au même moment, il n'a vu que des clips sur YouTube qui lui ont paru très bons: "c'était bien de voir un autre aspect de la personnalité de Thom." Il pense que pour un groupe avec leur longévité, c'est très sain d'avoir des activités solo. Que les deux aspects se nourrissent l'un l'autre. Leur relation musicale reste ouverte. Mais il admet  que ce n'est possible que parce que leur lien est très fort, que leur activité principale est très féconde encore. Personne n'a le sentiment que ces activités solo sont des manières de fuir le groupe. C'est juste un complément.: "C'est parce que ça marche entre nous qu'on peut se permettre de faire des trucs seuls".


Quant à la sortie du LP8, il est encore plus vague…mais annonce un break jusqu'à la fin de l'été (on s'en serait douté!).

Previous post

Et qu'ça saute!

Next post

Mars

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.