news

On racle, on racle…

les fonds de tiroir pour vous tirer de cette déprime à la vue du prix des places des concerts de l’automne (pourquoi c’est plus cher en automne que l’été ?) : pour vous faire saliver, une info sur le prix des places au Foro del Sol de Mexico (il reste des places pour le 18 avril) qui vont de 13€ à 73€ (et il y a tout un dégradé au choix !)

En parlant de Mexico, Daniel Snaith alias Caribou affûte sa platine dans une interview mexicaine où il raconte qu’après avoir joué sur la même scène que Radiohead à Glastonbury en juin, il a été chaudement félicité par Thom Yorke lui-même pour son remix de « Little by Lttle » (qui lui avait été demandé par le management de RH directement par mail, il s’agissait donc d’un plan longuement concerté et non d’une improvisation) qui en a profité pour lui demander de tourner avec eux en 2012 :

« je crois que c’est l’un des plus beaux jours de ma vie ! »

Un autre Ravi, c’est Flying Lotus qui vient d’annoncer qu’il a terminé de mixer son album, « Until the quiet comes » et qui déclare :

« can hear how Stereolab, Radiohead and Broadcast have influenced this album »

…qu’il qualifie de plus belle chose qu’il ait créée ! How exciting ! Il raconte par ailleurs sur twitter (il twitte beaucoup…) sa rencontre avec Kanye West (bien connu pour être un fan obsessionnel…et dépité…de Thom Yorke) :

« when I was introduced to Kanye he said « Flying Lotus ? I know Flying Lotus…Radiohead right ? »

Des nouvelles de Colin qui enjoint de faire des dons à la fondation qu’il soutient : http://gi.philanthropycapital.org/p…

La presse de la semaine :

– le NME (et la Grande-Bretagne qui geint sur ses 3 malheureux concerts prévus en 2012 ! une vraie punition !) n’en peut plus d’attendre Radiohead et réussit donc à placer dans sa rubrique « Live » une recension des deux concerts qui ont eu lieu à Austin : qualifiée de « plus gros coup de l’histoire de l’émission », la prestation de RH dans le programme d’Austin City Limits est décrite comme

« 90-minute set of delirious greatness ».

On souligne l’incroyable chance des 2000 spectateurs d’être tout près de leurs héros :

« I don’t think I can sign your poster now, love » Thom grins to an overexcited fan after a climactic « Idioteque », « I’m a bit busy right now. »

Les démonstrations d’affection du public se sont renouvelées le lendemain soir au Frank Erwin Center et le journaliste ne retient plus ses éloges en parlant de la « beauté spectrale » de TKOL (on ne se souvient pas d’un tel engouement à la sortie de l’album…comme quoi il suffit de se faire désirer pour être aimé).

Et de rapporter aussi un commentaire assez intéressant de Thom à propos de Staircase :

« qu’on n’a pas mis sur l’album parce qu’on est une bande de couillons » (’cos we’re awkward buggers ») 

es regrets Thom ? TKOL2 perhaps ?

Le journaliste souligne avec à propos que

« la manière dont une chanson nouvelle est accueillie ( »Identikit« ) avec des hurlements d’excitation et un silence attentif, indique dans quelle position rare se trouve désormais Radiohead, quand un set de nouveautés est presque aussi désiré qu’une liste de hits. »

– Allez, un peu de musique pour la route : dans la liste que le magazine en ligne Paste établit des meilleures chansons de films (à l’occasion de la sortie de Hunger Games avec Arcade Fire à la ritournelle), vous aurez l’occasion de réécouter Exit Music et I’ve seen it all et de verser votre larme :

http://www.pastemagazine.com/blogs/…

Previous post

Anatomie d'un chef d'oeuvre

Next post

[BD] Radiowébe #2

valerie

valerie

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.