news

Ils parlent tous!

Soudain, après tous ces mois muets, nous voilà submergés de déclarations et de commentaires. Enfin, pas tant que ça en fait… Essayons un résumé pour ceux qui n’auraient pas tout écouté (et c’est pas fini).


Colin et Phil sont restés très réservés : Colin, peinard à Oxford, s’est défendu d’être frustré par ce TKOL Remixes (« c’est pour écouter en club, c’est normal qu’on n’entende pas toutes les parties  »). Il s’apprêtait à aller au Boiler Room contre lequel Four Tet avait mis Thom en garde comme étant un drôle de club où le Dj est au milieu de la salle et où les gens viennent écouter les mixes et pas vraiment danser (on a vu en effet). Enfin, Colin a répété sagement qu’il était impatient de rejouer entre Phil et Clive et qu’il y aurait des annonces très bientôt.


Phil avait apporté sa guitare, donc il a plutôt fait la promotion de son album perso Familial/Running Blind, d’ailleurs il n’avait pas l’air très au courant. On a juste compris qu’il n’y avait pas pour l’instant de version de Daily Mail et de Staircase autres que celles de FTB, et qu’il ne voyait pas comment ils pourraient faire mieux. Le travail avec Clive cependant n’était pas improvisé du tout car ils ont mis au point leurs parties tous les deux, avant de jouer avec le groupe. C’est pas le plus enthousiaste sur les Remixes apparemment puisqu’il avait programmé de passer une chanson de…Dolly Parton !Cela dit, il a précisé qu’ils étaient tous les cinq présents au Boiler Room, et qu’il est très rare qu’ils sortent tous ensemble.


Ed a été plus prolixe mais il était dans l’émission de Lamacq pour commenter des chansons récemment sorties. On a donc appris qu’il n’était pas, contrairement à Nigel Godrich, fan de Kate Bush (« c’est une grande artiste mais il lui manque…un producteur »), il s’est lâché sur We are Augustines qui utilisent à son goût trop de…plugins qui sonnent artificiels, qui manquent complètement d’âme et il a dit ce que beaucoup ont l’air de penser du dernier album de Björk, « c’est très beau mais je n’arrive pas à m’y connecter ».


En fait, ne nous trompons pas, si l’occupation des territoires était partagée, le seul qui annonce quelque chose, c’est Thom, et dans une interview qui paraîtra dans le prochain numéro de RollingStone, que vous pouvez lire en ligne :


http://www.rollingstone.com/music/n…


Et là, on voit qu’il est décidément très attaché à TKOL Remixes : « c’est un peu comme mon bébé », sorte d’apothéose de TKOL même s’ils sont parfois à peine présents (Blawan). Il annonce une tournée, pas trop énorme, avec de grandes pauses. Et surtout qu’ils vont profiter de leur forme actuelle (« en ce moment, on peut faire des choses ensemble très vite ») pour enregistrer en décembre et en janvier : « Come to your Sense », un autre serpent de mer, serait presque prête dans une version de répétition de 5 minutes. Il y aurait plusieurs chansons qui seraient incorporées dans le flux de la prochaine tournée, sans qu’ils se préoccupent du tout de savoir comment ces morceaux pourraient être édités.


Il est également déterminé à finir son prochain album avant la fin de l’année même s’il admet que Nigel et lui ont dû faire marche arrière après avoir, dans un premier temps, enregistré rapidement. Il y aurait de l’électro et beaucoup de choses solo sur cet album. Ils attendent l’étincelle qui va faire prendre tout ça.


La confiance en tout cas est là quand il compare la manière dont Bloom a pris forme en live à l’expérience de Kid A : « quand Clive passe des percussions électroniques à la batterie et que ma guitare change d’octave, quand s’est arrivé, alors on s’est dit, « ça y est, we got it ! »

Previous post

Modeselektor parle

Next post

Vous en voulez encore?

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.