news

“He’s not afraid to go to the dark place”

La semaine dernière, on vous avait indiqué subrepticement comment écouter en avant-première « Electric Candyman », le titre de l’album de Flying Lotus pour lequel Thom Yorke a prêté la voix, la radio NPR vous permet aujourd’hui d’écouter en entier Until the Quiet Comes, qui est fait pour être écouté en entier et pas en tranches :

http://www.npr.org/2012/09/23/16129…

Le NME s’est donc fendu d’un article sur FlyLo qui n’est pas sa tasse de thé habituelle, mais ce n’est pas le moment de rater une occasion de faire plaisir à Thom Yorke (ils n’ont pas pu s’empêcher cependant de suggérer en légende qu’il ferait bien de collaborer aussi avec un barbier !) : « I told Thom the theme, the tone of the album, and he was like, »I think I’ve got something.« He’s not afraid to go to the dark place. » déclare donc Steve Ellison, aka Flying Lotus dans le numéro de cette semaine…et en effet, c’est bien la première fois qu’on reconnaît à peine la voix de Thom Yorke, hantant les méandres de ce morceau en susurrant « Look into the mirror/Look into the mirror/Say my name, say my name… ».

A noter qu’un passage de cordes de Jonny Greenwood est également samplé sur le titre “Hunger”.

Côté Atoms for Peace, un observateur attentif du site de déclaration des titres sur Warner Chappell éditions est tombé sur une liste de titres déposés sous l’auteur collectif « Atoms for Peace », qui fait présager qu’une douzaine de chansons pourraient faire partie de l’album à venir :

http://i1271.photobucket.com/albums…

Dans la rubrique « concert à écouter » : la prestation de St Triphon est déjà sur Radioheadnotforprofit :

http://www.radiohead-notforprofit.c…

Dans la rubrique « sondages à la c… », le même numéro du NME célèbre le résultat d’une enquête pour savoir « qui est l’ultimate icon » (qu’est-ce ça veut dire ? no lo so) : c’est l’occasion d’une grande ovation pour John Lennon (quoi de neuf ?), et Thom Yorke arrive en 23e position (sur 60 « icons »), pourtant récemment c’est lui qui ressemble le plus à John (bon, d’accord, à Jesus et à plein de hippies tout équipés aussi).

Previous post

23 septembre 2012, Parco Delle Cascine, Florence

Next post

25 septembre 2012, Arena Parco Nord, Bologne

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.