news

De vieux trucs

Une cassette audio

Ce que vous voyez-là est une cassette audio: en 1986, cela servait à enregistrer de la musique. On la mettait dans une boîte qui déroulait la bande qui se trouve à l’intérieur: quand on la passait trop souvent, soudain la bande sortait de sa boîte et foutait en l’air votre appareil. Vous pestiez en retirant un spaghetti noir tout emmêlé de votre magnétophone et tout était foutu! Mais ça coûtait pas cher et il suffisait d’avoir un bon copain pour qu’il vous en réengistre autant que vous vouliez…gratuitement.

Et bien celle que vous contemplez béatement en suivant ce cours d’histoire naturelle, est la première démo d’On a Friday: elle vient de se vendre aux enchères 1700£.

Pour ce prix-là, y’a même pas Jonny Greenwood (mais y’a du saxo!) et la photo de couv’ montre Thom juché sur une boîte à savon pour qu’on arrive à voir que c’est lui la (future) vedette.

6 titres de cette cassette n’ont jamais été enregistrés proprement (et c’est peut-être mieux ainsi!): ‘Fragile Friend’, ‘Girl (In The Purple Dress)’, ‘Everybody Knows’, ‘Mountains (On The Move)’, ‘Lemming Trail’ and ‘Lock The Door’.

Un livre

Thom est définitivement vieux jeu:  il a passé sa semaine à lire un vrai livre papier que lui avait prêté Nigel en soulignant des phrases et en écrivant dans la marge. Et il en a photographié chaque jour ses passages préférés qu’il a postés sur Twitter (on s’instruit sur Twitter, on est heureux de voir que ça sert pas seulement à faire coucou!).

Le livre en question est celui d’un informaticien-musicien-avant-gardiste qui a viré sa cuti et témoigne de sa plus grande déception face à ce qu’est devenu le web. Il critique en particulier les réseaux sociaux responsables d’après lui d’une sorte d’abstraction communautaire dans laquelle l’individu est soumis à la domination d’une nouvelle entité collective totalitaire: le réseau. Les individus créatifs sont contraints alors, pour se protéger de l’invasion de cette abstraction qui les dépossède, de se solidariser dans une sorte de forteresse constamment attaquée par tous les moyens, de les convaincre de livrer leur créativité à la foule anonyme et aux structures du marché, d’autant plus autoritaires qu’elles sont abstraites. Ce livre n’est pas traduit en français pour le moment.

Il y a fort à parier  que les idées de Lanier inspirent beaucoup Thom Yorke dans ses prochaines compositions. Il a rejoint l’Underground Resistance (pourvu qu’il n’adopte pas la coupe de cheveux de ce Lanier!)

Le monde sauvage

Sur BBC6, l’invité de Stuart Mackonie était dimanche soir George Monbiot qui a évoqué ses descentes au pub avec Thom Yorke!

Vous vous posez la question de savoir si “Feral”, le titre le plus abstrait de TKOL, était issu de la lecture du livre du même titre de George Monbiot, activiste environnementaliste bien connu?

Et bien, étrangement, on ne le saura pas: Monbiot avoue que, bien que grand fan de Radiohead, il n’avait pas écouté ce titre que  Thom Yorke lui a signalé lui-même! Il ajoute qu’il s’agit d’une convergence de consciences…comme si on ne savait pas que le cerveau de Thom était directement branché sur les idées voguant dans les sphères au gré des vents interstellaires?

Une guitare?

Colin est annoncé  pour ouvrir un concert de charité au bénéfice de la fondation pour lequel il se donne à fond, Children Radio Foundation.

En fait, il est peu probable qu’il joue de la guitare ou de la basse ou d’un quelconque instrument acoustique de l’ère d’Avant: il sera interviewé sur la Fondation et ouvrira la soirée en présentant les musiciens qui suivront…Non, pas de panique: il n’en profitera pas pour rôder un album solo de son cru!

Previous post

A perfect Circle – #6 : Lune Palmer

Next post

"On discute pour savoir comment faire autre chose"

1 Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.