news

D’alléchantes perspectives…et de gouleyantes rétrospectives

En cette veille de fin du monde, tournons-nous résolument vers l’avenir !

Jonny Greenwood est toujours en course dans le choix des sélectionnés pour les Oscars : le vote est ouvert et la publication des nominés aura lieu le 10 janvier.

L’Australian Chamber Orchestra termine ses répétitions et sera au Japon du 12 au 14 janvier pour jouer des programmes éclectiques (Bach rencontre Bowie ?) dans lesquelles se trouveront de nouveaux morceaux du guitariste de Radiohead :

http://www.aco.com.au/whats_on/even…

Nigel Godrich, dans une interview à Faster and Louder, lâche en passant qu’« il y a des tas de chansons de Thom Yorke qui attendent de sortir » sans qu’on sache s’il parlait des chansons d’AMOK ou bien d’autres encore : un roadie pendant la tournée aurait confié que le groupe avait répété beaucoup plus de nouveautés que celles qui ont été effectivement jouées sur scène. Attente et espérance !

http://www.fasterlouder.com.au/news…

Dans la rubrique « les cadeaux de Noël d’Atease » :

1. Grâce à « bhallg2k » (un technicien ? une version soundboard apparemment), vous pouvez télécharger le concert de Bonnaroo 2006, vous savez celui où les morceaux d’In Rainbows ont été joués dans des versions épatantes :

http://www38.zippysh…96021/file.html

http://www71.zippysh…37346/file.html

2. Une devinette pour finir : quels sont les points communs entre Gérard Depardieu et Thom Yorke ?

Ni l’obésité ni le goût pour les frites, cela va sans dire, mais plutôt la suite dans les idées : qu’on en juge sur cette interview retrouvée dans un vieux dossier mal classé par un admin d’Atease (nanakey). En 1994, Thom Yorke pensait à peu près la même chose qu’aujourd’hui : les médias polluent l’écoute de la musique en créant un buzz artificiel qui empêche les gens de choisir ce qu’ils aiment ; le revival est une impasse (déjà !) lié à un manque d’imagination et une peur de la vraie créativité, c’est elle qu’il faut rechercher à tout prix ; l’engagement des rockstars dans la politique n’a pas de sens car la politique est d’abord une affaire individuelle qui se vit par chacun dans sa vie quotidienne et qui n’est pas réservée aux spectacles dits de charité ni à un « engagement » particulier.

Parmi les choses intéressantes aussi dans cette interview (a-t-elle jamais été diffusée ? Elle a l’air d’être restée à l’état brut, sans montage) : Thom précise que s’ils ont choisi le nom de Radiohead, c’est parce que cela correspond à l’idée qu’ils se font de la musique, comme d’un flux allant directement des musiciens vers le public dans un mouvement d’aller et retour, sans intermédiaire, comme si tout le monde était connecté par cette musique.

Bon, ça ne nous rajeunit pas vraiment (18 ans en arrière !), mais ça fait plaisir de retrouver cette constance dans la pensée et…ses tics favoris (il y en a un qu’il a éliminé heureusement, sa maman a dû lui dire que ça ne se faisait pas à la télé puisqu’il affirme que sa mère l’a élevé en bon garçon) :

Previous post

In Sydney with the ACO

Next post

Noël c'est Cadeau!

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.