news

Chronique dans les Dernières Nouvelles du Jazz

Oeuvrant à diffuser la bonne parole, Sébastien Paindestre, que nous connaissons bien ici et dont nous relayons souvent les activités radioheadiennes (et au-delà), a signé ses impressions d’écoute de AMSP dans les Dernières Nouvelles du Jazz. On espère bientôt pouvoir discuter avec lui de vive voix des accords et des rythmes qui nous envoûtent et envahissent nos rêves en ce moment!

lesdnj.com/

 

Les articles se multipliant sur l’album, vous pouvez vous référer directement à Metacritic pour lire les plus intéressantes:

mc

 

Cependant, je vous renvoie spécialement à cet article de Pitchfork qui aborde un sujet qui nous touche particulièrement ici à Radiohead.fr…anciennement Justrh.fr…et fidèle depuis 15 ans au groupe et à sa musique:

ie

 

Nous avons nous aussi quelques projets concernant la communauté et tout prochainement, nous espérons vous proposer de mettre en valeur vos contributions sous une forme ambitieuse. A suivre…

Previous post

Burn The Witch / Spectre (single)

Next post

Teasing, le retour :)

11 Comments

  1. Annie
    13 mai 2016 at 11 h 19 min —

    Petite correction Sébastien, “A Moon Shaped Pool”  c’est une piscine en forme de lune . Voilou!! 😉

     

  2. The thief
    13 mai 2016 at 14 h 47 min —

    Très sympa cette chronique qui m’inspire quelques petites remarques: Tout d’abord je trouve étonnant que tu ne soulignes pas l’influence très coltranienne (John et Alice) de l’intro de The Numbers, plus je l’écoute plus je m’attends à entendre le chant d’un saxophone s’élever.

    Tu qualifies Ful Stop d’ambiant, on est pourtant loin de la quiétude des plages de Brian Eno sur ce titre mais plus proche par la rythmique obsédante des morceaux de Can.

    True Love Song je l’aurais bien entendue interprétée par le trio E.S.T. si… mais qui sait peut-être en entendrons nous un jour une version jazz (pareil pour Tinker).

    D’un point de vue personnel, ce qui me chagrine dans The Present Tense ce sont encore une fois les chœurs, par contre je trouve admirables les entrelacements de guitares qui les précèdent.

  3. The thief
    13 mai 2016 at 18 h 10 min —

    Tarik Barri à nouveau à l’oeuvre:

    http://www.radiohead.com/deadairspace

  4. Jazzseb
    13 mai 2016 at 21 h 36 min —

    merci pour les retours !

    c’est une chronique sans prétentions d’un fan.

    l’album est tellement riche que l’on pourrait en écrire 10 differentes.

    the thief, pleins de remarques que je trouve juste.

    tu parles de true love waits? quand tu écris true love song?

    j’espère bien en reprendre plusieurs de l’album dans le vol.3 de mon tribute avec l’Amnesiac 4tet, tout cela est très stimulent !

    au plaisir en tous les cas de se (re)voir à un concert de RH, je vais sans doute au concert du 23 mai…

     

     

  5. aline
    14 mai 2016 at 1 h 52 min —

    “Une mélodie qui rend la musique si évidente et vitale que le besoin de respirer… Un chef-d’œuvre, à écouter jusqu’aux larmes” C’est exactement ce que je ressens en écoutant Glass Eyes qui est le morceau qui me touche le plus sur l’album pour le moment (l’accord à 2’07 est magique et colle des frissons). Merci Seb pour cette belle chronique.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.