discographie

There Will Be Blood (B.O.)

Fan de la musique du groupe Radiohead et particulièrement marqué par la performance de Jonny Greenwood dans la bande-originale de Bodysong (documentaire réalisé en 2003 par le Britannique Simon Pummel), Anderson fait appel à ce dernier pour travailler avec lui sur There Will Be Blood après avoir entendu son morceau Popcorn Superhet Receiver. Après quelques hésitations de la part de Greenwood rapidement rassuré par Anderson, Greenwood accepte de s’occuper de l’enregistrement de la bande-originale, travail qui l’occupera trois semaines dans les Studios Abbey Road à Londres.

Outre les titres contenus dans l’album There Will Be Blood, le film utilise également Fratres d’Arvo Pärt et le troisième mouvement (Allegro Giocoso, Ma Non Tropppo Vivace – Poco Piu Prest) du Concerto pour violon et orchestre en D majeur, op. 77 de Johannes Brahms. L’interprétation de ce dernier est celle de la violoniste Anne-Sophie Mutter et de l’Orchestre philharmonique de Berlin dirigé par Herbert von Karajan. C’est ce passage du concerto qu’on entend à plusieurs reprises au cours du film et qui le conclut en accompagnant le générique. Le violoncelliste Antônio Meneses y est crédité à tort (l’erreur provient du fait que sur le disque du Concerto pour violon figure également le Double concerto de Brahms, également avec Anne-Sophie Mutter et Herbert von Karajan.)

 

La bande originale a reçu un excellent accueil ; les critiques soulignant surtout que la musique colle particulièrement au film et contribue à son atmosphère. Toutefois, elle n’a pu concourir pour l’Award de la meilleure musique de film en 2008 car il ne s’agissait pas d’une composition nouvelle, puisque quelques extraits proviennent de deux compositions antérieures de Jonny Greenwood : ‘Popcorn Superhet Receiver’ et de la BO de Bodysong.

En 2014, Anderson déclarera qu’il y avait surtout de la jalousie là-dessous :

He’s similarly effusive about composer Jonny Greenwood, the Radiohead guitarist who was robbed of an Oscar nomination for his brilliant work on There Will Be Blood on a spurious technicality (parts of the score featured “pre-existing” material). “Oh, the fix was in, wasn’t it?” Anderson says, slyly. “They just couldn’t stand the idea of a guy in a rock band with moppy hair being that good, I suppose. But hey, no sour grapes.”
Interview en entier : http://www.theguardian.com/film/2014/dec/28/paul-thomas-anderson-intereview-inherent-vice-mark-kermode
— The Guardian, 28 décembre 2014

En Décembre 2008, la musique a été toutefois nommée pour un Grammy dans la catégorie  « Best Score Soundtrack Album For Motion Picture, Television Or Other Visual Media » lors de la cérémonie des 51st Grammy Awards.

 

Tracklist
1- Open Spaces  (par The BBC Concert Orchestra) 
2- Future Markets  (par The BBC Concert Orchestra) 
3- Prospectors Arrive  (par Caroline Dale, Michael Dussek & Martin Burgess) 
4- Eat Him By His Own Light  (par Caroline Dale, Michael Dussek & Martin Burgess) 
5- Henry Plainview  (par The BBC Concert Orchestra) 
6- There Will Be Blood  (par The BBC Concert Orchestra) 
7- Oil  (par The Emperor Quartet) 
8- Proven Lands  (par The BBC Concert Orchestra) 
9- HW / Hope Of New Fields  (par The Emperor Quartet) 
10- Stranded The Line  (par The Emperor Quartet) 
11- Prospectors Quartet  (par The Emperor Quartet) 
Crédits
Previous post

Prospectors Quartet

Next post

(presse) revue de In rainbows CD2, chanson par chanson

No Comment

Leave a reply