discographie

The King Of Limbs (album)

The King of Limbs est le huitième album studio du groupe . La sortie annoncée initialement pour le 19 février 2011 en téléchargement sur le site officiel du groupe a finalement été avancée au 18.

Même si l’on savait depuis longtemps que le groupe travaillait sur son prochain album, l’annonce officielle de la sortie n’a été dévoilée que 5 jours avant la date effective de sortie !

Le titre

L’album tient son nom d’un chêne de la forêt Savernake situé à Wiltshire qui aurait aux alentours de 1000 ans. La forêt se situe à environ cinq kilomètres de Tottenham House, une maison de campagne dans laquelle Radiohead a enregistré une partie d’In Rainbows. L’arbre est un chêne étêté, faisant référence à une ancienne technique pour la récolte du bois de construction servant à réaliser des clôtures ou être chauffé. La phrase apparaît aussi dans le chapitre 23 du Coran.

 

L’enregistrement

Pour The King Of Limbs, Radiohead a utilisé le même studio qu’en 2003 pour Hail To The Thief : à Los Angeles, et peut-être même dans la maison de l’actrice Drew Barrymore, remerciée dans les crédits. Nigel Godrich est comme toujours le producteur.

Toutes les chansons sur l’album, plus les deux titres sur « Supercollider / The Butcher » sorti pour le Record Day en mai 2011 sont issues de cette session.

Après In rainbows, chaque membre s’est mis à travaillé un peu plus sur ses projets personnels : Thom Yorke a créé un nouveau groupe avec Flea (des Red Hot Chili Peppers), le batteur Jay Waronker (REM, Beck et les
mashing Pumpkins) ainsi que Nigel Godrich ; Jonny Greenwood a travaillé sur ses projets de musique classique, ses BOs de films  Phil Selway a planché sur son album personnel « Familial ».

La pression pour un nouvel album était forte. Après la « révolution » relative de la sortie d’In Rainbows, le groupe était attendu au tournant, autant pour sa musique que pour la stratégie commerciale qu’il allait adopter.

On pouvait alors craindre que le groupe se sépare et la rumeur courait un peu partout en fin d’année 2009.

Pour y couper court, le groupe accorde quelques interviews pendant l’été et la période septembre-novembre 2009.

Dans le numéro de juillet/août de The Believer de 2009, Thom Yorke déclarait :

« None of us want to go into that creative hoo-ha of a long-play
record again. Not straight off. I mean, it’s just become a real drag.
It worked with In Rainbows
because we had a real fixed idea about where we were going. But we’ve
all said that we can’t possibly dive into that again. It’ll kill us.«

La messe est alors dite et les spéculations relancées, le groupe ne semble plus avoir envie de sortie un album traditionnel…

Colin enfonce le clou en déclarant à Malcolm Dome, dans la seule interview anglaise accordée au magazine « classic rock » d’octobre 2009 :

It would be great for a band to have different things going on under its
name. That’s what releasing downloads and also doing webcasts are
starting to engage – the idea of broadcasting different kinds of music
in different ways. We no longer feel tied to traditional ways of doing
things, but can look at a much bigger picture.”

Beaucoup d’envie de la part du groupe, mais encore rien de concret.

C’est Phil Selway le premier qui a confirmé aux fans que le nouvel album n’était pas qu’une spéculation en expliquant qu’il avait enregistré « on and off for a year » et que la façon de travailler était bien différente de ce qui avait été fait pour In Rainbows :

« the process of making In Rainbowsso much came about through what we were doing livehas been quite the opposite so far. » (20 septembre 2010, Canadian Press).

Dans la foulée, Thom Yorke, en tournée avec son nouveau groupe, confirme dans le NME du 10 octobre 2009  : Radiohead est bien en train de travailler sur un nouvel album, et que des sessions d’enregistrement sont prévues pour l’hiver 2009.
“We’re going into the studio in winter. It’s always miserable ! Are we
at the whim of the seasons ? We are ! When you’re in a studio in the
countryside, the music you make is definitely affected by what season it
is.”

Chez les fans, on pense que l’album sortira en 2010, et pourtant il n’en a rien été. Il semblerait que le groupe soit en plein doute, et pas vraiment satisfait de son travail, comme l’explique Jonny Greenwood à Rockin’On en novembre 2010:
Interviewer : Since you have completed Norwegian Wood, and your solo work
will take a pause, what are your feelings about focusing your energies
on the new Radiohead album ?

Jonny : Well, there’s the feeling that the album is already almost
finished, once we finish it, we will start considering how to put it in
order. That’s the current phase we are in, I think.

I : Could you be more specific about the general mood inside the band ?

J : Now, well, we are all different individuals, anyway the current
state of things is that we are going to take a look at each song from
the long list of songs that seem to be finished.. then, next week,
everyone will meet, and as we finish them, everything will be almost
ready. Which songs need to be changed or replaced, there is also that
sort of thing but, we are on the verge of ending it.

I : So, basically it is finished, right ?

J : Yes, I guess so. Still, it’s possible that everyone comes back to
listen to it and say « Still not good ». Next week, I will report the
result (laughter).

I : (laughter) Please do so ! was there some sort of theme for this album ?

J : Theme… ? Um… As mentioned, because the work is still being compiled/gathered, I can’t really say that there isn’t one

I : I see.

J : Correspondingly, because we are still too connected to the work,
just regarding the album itself we have a weird feeling. At this point
in time, it’s already a kind of « crushed » pile of incoherent recordings.
As we arrange/organize it in many different ways, for the first time
the awareness of what we have done will also become visible from that,
right ?


Interrogé par Pitchfork sur les artworks du nouvel album, Stanley Donwood, le graphiste du groupe, déclare en mai 2011 :
« In Rainbows
was very much a definitive statement, and that isn’t where the band are
at the moment. Where they are now is more transitory. When a newspaper
comes out, that doesn’t mean news stops, what you have is just a
snapshot of how things were at the moment that newspaper was printed.
And similarly, this album shows where Radiohead are at the moment the
record was released. The music is a continuing thing. And we wanted to
make the album representative of that. »


Sortie

Radiohead annonce sur le Dead Air Space  le 14 février 2011 qu’un nouvel album va sortir,  et cela 5 jours avant cette date, et qu’il ne sera pour l’instant disponible qu’à travers le site web dedié www.thekingoflimbs.com

Les fans et la presse sont pris de court. On ne sait alors pas grand chose. On devine le titre de l’album : The King of Limbs. On apprend que l’on peut déjà pré-réserver l’album sur le site du groupe. Cette fois, on ne peut plus fixer le prix que l’on souhaiterait donner pour télécharger.

Tracklist Crédits
Previous post

Feral

Next post

Il ressemble à quoi le nouveau Radiohead ?

No Comment

  1. Raph
    18 février 2011 at 18 h 46 min —

    38 minutes ?
    Après la profusion In Rainbows, j’espère qu’ils nous prépare une surprise derrière, sinon, j’aurais un peu l’impression de m’être fait spolié…

  2. Bloodshed
    18 février 2011 at 22 h 37 min —

    Petite erreur de typo : C’est separator et non seperator

Leave a reply